MOBILITY AND TRANSPORT
European Road Safety Charter
good practice

Good practice submission

  1. English
  2. Français

Good practice submission

What problem did you address/are you addressing? 
En 2013, la coordination sécurité routière d’Ille-et-Vilaine, consciente qu’il était urgent d’agir pour sécuriser et favoriser les différentes pratiques du vélo, a lancé l’opération « La Route Se Partage ! »(« LRSP »)Cette initiative, d’abord limitée au département d’Ille-et-Vilaine, a rapidement connu un vif succès, qui a généré de nombreuses actions de terrain lors d’épreuves cyclistes régionales.La pratique du vélo, en croissance régulière (2.5 millions), n’est pas sans danger : en France, environ 150 cyclistes sont tués chaque année lors d’une collision avec un véhicule motorisé, et 5000 sont blessés. Les causes d’accidents sont essentiellement liées au manque de respect mutuel sur la route. Le sentiment d’insécurité fortement ressenti par les cyclistes est clairement justifié. La cohabitation est difficile, et il convient de modifier les comportements des conducteurs ET des cyclistes pour sécuriser toutes les pratiques du vélo.
What are your objectives? 
Identifier les sources de dangers pour les cyclistes sur la route.
Sensibiliser les usagers motorisés au partage de la route avec les cyclistes, plus vulnérables.
Sensibiliser également les cyclistes sur les bons comportements à adopter pour limiter les dangers de la route.
How many people did you reach/have you reached? 
List the actions you carried/are carrying out 
Date 
Tuesday, 1 January, 2013
Name of action 

Dès son lancement, l’opération LRSP a été pensée pour être rapidement identifiable et duplicable sur tout le territoire national. Lancée par la coordination SR d’Ille-et-Vilaine, elle s’est étendue dans un premier temps à la région Bretagne, grâce à l’appui des coordinations SR des 3 autres départements bretons. En parallèle, le secteur du cyclisme sportif a souhaité s’associer à l’initiative, et quelques collectivités locales se sont engagées pour porter les messages de l’opération.
LES COORDINATIONS SÉCURITÉ ROUTIÈRE
Les 4 coordinations sécurité routière de Bretagne se sont regroupées pour monter conjointement des partenariats avec le Tour de Bretagne cycliste, les courses de la coupe de France en Bretagne et le Championnat de France. Ces opérations partenariales entre coordinations ont permis de réaliser un travail collaboratif innovant et ainsi amplifier l’impact des différentes actions.
LA FÉDÉRATION FRANCAISE DE CYCLISME (FFC)
La FFC s’investit à nos côtés, via une présence de l’opération sur certaines épreuves importantes (Championnats de France de cyclisme 2015, compétitions amateurs).
LE SECTEUR PROFESSIONNEL DU CYCLISME
La Ligue Nationale de Cyclisme, le syndicat des coureurs professionnels et les équipes professionnelles françaises ont rapidement soutenu l’opération :
- Présence de notre logo sur le générique des clips vidéo de 30 secondes diffusés lors des retransmissions du Tour de France 2015 sur France Télévisions,
- Banderole aux couleurs de l’opération disposée devant les coureurs aux départs des épreuves du championnat de France de cyclisme sur route (et retransmis sur France 3) et de Coupe de France,
- Apposition du logo LRSP sur tous les véhicules des équipes françaises lors du dernier Tour de France, ainsi qu’aux championnats de France,
- Photos réalisées avec les cyclistes français, mais également étranger, de renom, portant le maillot LRSP.
LA FÉDÉRATION FRANCAISE DE CYCLOTOURISME
L’opération LRSP a été présentée à plusieurs comités départementaux de la FFCT. A ce jour, une convention a été signée entre la coordination sécurité routière du Morbihan et le comité FFCT de ce département. Des engagements réciproques ont été actés : présence des visuels LRSP sur les randonnées organisées en Morbihan, fourniture de coupes-vent aux cyclotouristes aux couleurs LRSP... L’exemple du Morbihan devrait être pilote pour des actions sur tout le territoire.
LES COLLECTIVITÉS LOCALES
Le Conseil Départemental de la  Sarthe et l’agglomération du Mans se sont engagés dans l’opération LRSP. Des panneaux routiers sur fond bleu, rappelant la règle des 1,50 m à respecter pour doubler un cycliste, ont été posés sur les principaux axes du département. De nouveaux panneaux seront prochainement disposés aux entrées et sorties de la ville du Mans. En parallèle, des actions de communication ont été menées : visuel LRSP sur les 405 abribus et panneaux «sucette» en Sarthe en avril et août 2015, articles sur l’opération dans les supports de communication de ces collectivités. En Morbihan, le département s’est engagé à promouvoir les 1,50 m à respecter pour doubler un cycliste sur des panneaux mobiles positionnés sur le réseau départemental principal.
ORGANISATEURS DE COURSES REGIONALES
L’opération LRSP est partenaire de plusieurs épreuves cyclistes, dont la plus importante est le Tour de Bretagne. Des stands axés sur la sécurité des cyclistes sont installés aux arrivées d’étapes et la voiture portant les messages de sécurité circule dans la caravane lors des 7 étapes de la course.
AMAURY SPORT ORGANISATION
L’opération LRSP était présente sur les 3 étapes bretonnes du Tour de France 2015, avec 2 véhicules au sein de la caravane publicitaire et un stand sur la sécurité des cyclistes et le partage de la route situé aux arrivées d’étapes, ainsi qu’au départ de Rennes.

How did you disseminate/are you disseminating results or how did you promote/are you promoting your initiative? 
Supports utilisés de communication, base du succés de l’opération :– Sites internet : DSCR National / Préfecture Bretagne / FFC / FFCT / SportBreihz / Vélo Direct– Réseaux sociaux : Facebook / Twitter– Télévision : France télévisions / TVRennes / Eurosport– Presse écrite : Ouest France / Maine Libre / Télégramme...– Radio : RMC Info / Réseau France Bleu / Radios locales– Supports écrits des partenaires : ASO / FFC / FFCT– Réalisation d’un film lors du Tour de France, primé au Festival européen de la sécurité Routière à Bruxelles, visible sur Youtube.
How did you evaluate/are you evaluating the success of your action? 
Après chaque manifestation, un bilan est réalisé, s’appuyant sur plusieurs indicateurs, permettant de conforter nos choix ou bien les modifier. Ces indicateurs sont de 2 types:Objectifs :– Nombre de participants internes à la structure– Nombre de partenaires– Nombre de bénéficiaires sensibilisés– Budget de l’action– Visibilité de l’action dans les médias et réseaux sociaux– Satisfaction des organisateurs et des bénéficiaires des actions.Subjectifs :– Meilleure connaissance des règles pour le public cible– Modification des habitudes– Changements d’attitude envers la sécurité routière– Avis sur la pertinence des actions– Évaluation des axes de communication– Évaluation du degré de conformité au plan d’action initial